Réseau de sentiers des Orphelins

Les OrphelinsCartes

header_bg_01_150

Pourquoi le sentier des Orphelins ?
Peu après 1880, la petite localité de Montfort, nichée en bordure du lac Saint-François-Xavier, a vu son paysage se transformer alors que débutait la construction de l’Orphelinat agricole Notre-Dame-de-Montfort.
Pendant près de 65 ans, des centaines d’orphelins originaires de la métropole ont résidé dans cet établissement afin d’y apprendre le travail de la terre et différents autres métiers.
Ces enfants, parfois près de 300 au cours d’une année, utilisaient le territoire dans le cadre de leur apprentissage, mais également pour la pratique d’activités sportives, telles la natation, la raquette et le ski de fond. C’est pour rendre hommage à ces premiers amateurs de plein air que le sentier des Orphelins a
été ainsi nommé.
Un curieux hasard a fait en sorte qu’une grande partie des 119 hectares sillonnés par le sentier étaient des terrains dits « orphelins », les propriétaires étant inconnus des autorités. En 2009, l’adoption d’une loi spéciale a permis à la municipalité de Wentworth-Nord d’acquérir quelque 3 000 lots cadastraux
de terrains… orphelins!
Le réseau de sentiers d’interprétation des Orphelins :
À la suite de ces acquisitions, la municipalité de Wentworth-Nord a fait faire une caractérisation environnementale de ce territoire, qui l’a menée à développer un concept original alliant éducation et sensibilisation à l’environnement et mise en valeur des milieux naturels ainsi que le développement d’activités de plein air comme la pratique du vélo de montagne ou la randonnée pédestre en période estivale et le ski nordique et la raquette en hiver.
Le projet comprenait la création de dix panneaux d’interprétation
sur la nature, des passerelles en bois traversant deux tourbières
boisées permettant l’observation de la faune et de la flore, un
belvédère et la construction d’un refuge.
Le sentier d’interprétation, long de 6 km constitue la colonne
vertébrale du réseau des Orphelins. Les deux extrémités du
sentier des Orphelins sont reliées au Corridor aérobique de façon à offrir aux utilisateurs un parcours en boucle. Rappelons que le
Corridor aérobique est une piste multifonctionnelle qui traverse
le parc régional du même nom, sur le territoire de la MRC des
Pays-d’en-Haut.
Aujourd’hui, c’est tout un réseau de sentiers secondaires qui est déjà aménagé ou encore en construction.
Dans les prochaines années, il est projeté de développer ce réseau de sentiers secondaires en tenant compte des milieux naturels et de la capacité de support des écosystèmes.
Le projet initial, dont le budget avoisinait les 210 000 $, a été rendu possible grâce à la participation financière de nombreux partenaires. La Fondation Hydro-Québec pour l’environnement était le principal bailleur de fonds.

DSCF5254


 

Cartes

Carte4saisonsOrphelins

cartewentworthnord_orphelins