admin45

Entente avec Wentworth-Nord

Nous sommes heureux de reproduire ici un communiqué émis par la Municipalité de Wentworth-Nord confirmant l’entente de service avec notre coopérative pour l’entretien du Réseau de sentiers des Orphelins:

La Municipalité de Wentworth-Nord accentue son engagement envers le développement du plein air

Wentworth-Nord, 5 mars 2014 La Municipalité de Wentworth-Nord vient de conclure avec la Coopérative de solidarité des 4 Pôles une entente de service touchant le réseau de sentiers d’interprétation du Sentier des Orphelins, inauguré l’automne dernier dans le secteur Montfort. En vertu de cette entente, la Coop des 4 pôles élaborera, de concert avec Wentworth-Nord, un plan de développement tenant compte de la capacité de support des écosystèmes et de la richesse des milieux naturels que traverse le Sentier des Orphelins. La coopérative assumera également la gestion du réseau, son entretien et son développement.

Avec cette entente, la municipalité de Wentworth-Nord vient de franchir une nouvelle étape dans son objectif de dynamiser l’économie locale en faisant de son territoire une destination plein air privilégiée de la grande région métropolitaine.

Un dépliant d’information touristique expliquant les détails du projet Sentier des Orphelins, de son historique, et des activités qu’on y pratique, met également en lumière des cartes pour les usages hivernaux et estivaux. Il est disponible dans plusieurs points d’information locaux et régionaux, et en ligne sur le site de la Coopérative des 4 Pôles (coopdes4poles.com) et sur sa page Facebook (facebook.com/coopo4poles)

Rappelons que le Réseau de sentiers des Orphelins est un projet de la municipalité de Wentworth-Nord mettant l’accent sur l’interprétation et la découverte de la nature à travers des supports comme des panneaux explicatifs illustrés, des passerelles sur pilotis, des belvédères, etc. À un sentier principal de 6 km permettant entre autres la pratique du vélo de montagne de niveau facile, idéal pour les familles, s’ajoute tout un réseau de sentiers secondaires déjà en chantier, si bien qu’au printemps, pour sa première année officielle, les visiteurs pourront profiter de plus de 11 km de sentiers. En hiver, le sentier est ouvert au ski de fond et à la raquette. Le projet a été rendu possible grâce à la participation de nombreux partenaires, dont la Fondation Hydro-Québec pour l’environnement, la Caisse Desjardins de la Vallée des Pays-d’en-Haut, la MRC et le CLD des Pays-d’en-Haut, Abrinord, les Domaines Lac Saint-Victor et divers programmes gouvernementaux du Québec.

À propos de la municipalité de Wentworth-Nord

La municipalité de Wentworth-Nord fait partie de la MRC des Pays-d’en-Haut, située dans la région des Laurentides. Son territoire de quelque 155 km2 compte 105 lacs. Outre ses 1 389 résidents permanents, elle est fréquentée par de nombreux villégiateurs et amateurs d’activités de plein air.

À propos de la Coopérative de solidarité des 4 pôles

Créée en 2012, la Coopérative de solidarité des 4 pôles a pour mission de promouvoir l’offre récréotouristique présente sur le territoire, d’offrir des services de soutien à la mise en marché des produits et services récréotouristiques, d’offrir des services de maintenance et d’entretien des infrastructures et des équipements pour ses membres, de créer des emplois liés au développement récréotouristique, et d’assurer un développement harmonieux dans le respect des valeurs coopératives et du développement durable.

Vous trouverez ici le dépliant à télécharger.

Réalisations

Depuis sa fondation, la Coopérative a réalisé plusieurs projets et travaux, soit directement dans les sentiers, soit au niveau des infrastructures d’accueil et récréotouristiques des municipalités de Lac-des-Seize-Îles et de Wentworth-Nord.

Parmi les projets principaux, figurent l’instauration d’un service de navette sur le Lac-des-Seize-Îles et bien sûr l’aménagement du Réseau de sentiers des Orphelins à Montfort.

Nous avons également été appelés à intervenir sur les sentiers de La Montfortaine, notamment afin de réparer un pont brisé et écroulé dans le ruisseau, ou dégager des arbres tombés.

Horaires et tarifs

La navette sera en service tous les week-ends et certains jours fériés, du mardi 24 juin (St-Jean Baptiste) jusqu’au lundi 13 octobre de 10 h à 16 h 00. Celle-ci est équipée pour 12 passagers et dispose de supports pour vélos.

L’horaire est affiché sur le bateau, au magasin général de Lac-des-Seize-Îles, aux bureaux des municipalités, au restaurant de la Rivière Perdue, au restaurant de Lac-des-Seize-Îles, ainsi qu’ici-même sur notre site internet et sur la page Facebook.

Le tarif est de 6 $ pour un aller simple et de 12 $ pour un aller-retour (gratuit pour les 5 ans et moins, accompagnés d’un parent, sauf groupes).
Les membres utilisateurs de la coop profitent d’un tarif de 5 $ aller et 10 dollars aller-retour.
Une raison supplémentaire de devenir membre, et il n’en coûte que 10 dollars !

Horaires  jusqu’au 13 octobre 2014 :
Samedi, Dimanche et jours fériés (24 juin, 1er juillet, 1er septembre et 13 octobre)

Départs Quai Nord (village) 10h00 13h00 14h45
Départs Quai Sud 10h45 13h45 15h30
Chaque trajet dure 30 minutes.
Veuillez prendre note que la navette ne navigue pas en cas d’orage.

Réseau de sentiers d’interprétation

À la suite de l’acquisition, en 2009, de quelque 3 000 lots cadastraux de terrains dits orphelins à Montfort, au pourtour du lac Saint-François-Xavier, la Municipalité de Wentworth-Nord a fait faire une caractérisation environnementale de ce territoire, ce qui l’a menée à développer un concept original de sentiers d’interprétation alliant l’éducation et la sensibilisation à l’environnement, la mise en valeur des milieux naturels et le développement d’activités de plein air comme la pratique du vélo de montagne ou la randonnée pédestre en période estivale et le ski nordique et la raquette en hiver.

Le projet comprenait la création de dix panneaux d’interprétation sur la nature, des passerelles en bois traversant deux tourbières boisées permettant l’observation de la faune et de la flore, ainsi que la construction d’un belvédère et d’un refuge (ce dernier étant en cours de construction).

Le sentier d’interprétation, long de 6 km constitue la colonne vertébrale du réseau des Orphelins et les deux extrémités du Réseau de sentiers des Orphelins sont reliées au Corridor aérobique de façon à offrir aux utilisateurs un parcours en boucle. Rappelons que le Corridor aérobique est une piste multifonctionnelle qui traverse le parc régional du même nom, sur le territoire de la MRC des Pays-d’en-Haut.

Actuellement, tout un réseau de sentiers secondaires est déjà aménagé ou en construction. Dans les prochaines années, il est projeté de développer d’autres sentiers secondaires en tenant compte des milieux naturels et de la capacité de support des écosystèmes.

Partenaires

Le projet initial, dont le budget avoisinait les 210 000 $, a été rendu possible grâce à la participation financière de nos partenaires, dont la Fondation Hydro-Québec pour l’environnement, principal bailleur de fonds, ainsi que la Caisse Desjardins de la Vallée des Pays-d’en-Haut, la MRC et le CLD des Pays-d’en-Haut, Abrinord, les Domaines Lac Saint-Victor et divers programmes gouvernementaux du Québec

Les Orphelins

Peu après 1880, la petite localité de Montfort, nichée en bordure du lac Saint-François-Xavier, a vu son paysage se transformer alors que débutait la construction de l’Orphelinat agricole Notre-Dame-de-Montfort. Pendant près de 65 ans, des centaines d’orphelins originaires de la métropole ont résidé dans cet établissement afin d’y apprendre le travail de la terre et différents autres métiers.

Ces enfants, parfois près de 300 au cours d’une année, utilisaient le territoire dans le cadre de leur apprentissage, mais également pour la pratique d’activités sportives, telles la natation, la raquette et le ski de fond.

Un curieux hasard a fait en sorte qu’une grande partie des 119 hectares sillonnés par le sentier étaient des terrains dits « orphelins », les propriétaires étant inconnus des autorités. En 2009, l’adoption d’une loi spéciale a permis à la municipalité de Wentworth-Nord d’acquérir quelque 3 000 lots cadastraux de terrains… orphelins!

Le nom « les Orphelins » ou, officiellement, « Réseau de sentiers des Orphelins », s’est donc imposé tout naturellement.

 

La Montfortaine

Le réseau de sentiers de raquette de la Montfortaine est né de l’initiative d’un citoyen du secteur Montfort dans Wentworth-Nord, M. Roger Ponce.

Grand amateur de plein air et de raquette, M. Ponce a pris l’initiative de tracer, défricher et entretenir un sentier de raqeutte, puis un deuxième, sur les terres publiques du secteur de Montfort. Devant la popularité de ces deux premiers sentiers, la MRC a pris la relève et en a tracé deux autres, tandis qu’une entreprise forestière en traçait un cinquième  sur les terrains qu’elle exploitait dans le même secteur, ce qui porte à 25 km la longueur totale des sentiers de raquette. Les très beaux sentiers de La Montfortain n’étant accessibles et entretenus que l’hiver, la Coopérative a reçu le mandat de les transformer en sentiers quatre-saisons en mettant en place des ponts et passerelles ainsi qu’une nouvelle signalisation. Ces travaux devraient être complétés pour l’été 2014.

Devenir membre

Les membres d’une coopérative ont le droit de vote aux assemblées générales et peuvent être élus au conseil d’administration.

Un membre, un vote, tel est le principe démocratique des coopératives. Chaque membre doit souscrire le nombre de parts de qualification (10$ chacune) prescrit pour sa catégorie de membership, ce qui lui donne plein accès aux avantages coopératifs. (La part de qualification est l’équivalent de la part sociale que vous devez payer pour être membre d’une Caisse populaires Desjardins par exemple.)

Catégories de membres

La Coop des 4 pôles étant une  coopérative de solidarité, elle compte trois catégories de membres.

  • Les membres utilisateurs sont des personnes ou organisations ayant  un intérêt en tant qu’usagers des services de la coopérative.
    • Les membres utilisateurs individuels doivent souscrire une (1) part sociale de 10 $.
    • Les membres utilisateurs corporatifs doivent souscrire cinq (5) parts sociales de 10 $, soit 50 $
  • Les membres travailleurs doivent être employés par la coopérative et être en mesure de participer à l’objet pour lequel la coopérative est constituée. Ils doivent souscrire 10 parts sociales (100 $)
  • Les membres de soutien, pour leur part, doivent avoir un intérêt économique, social ou culturel dans l’atteinte des objectifs de la coopérative. Ils doivent souscrire 25 parts de qualification, soit 250 $

Si vous souhaitez devenir  membre et contribuer à la réalisation des objectifs et projets de la coopérative, il suffit de remplir ce formulaire et de nous le retourner.

 

 

 

La coopérative

La Coopérative de solidarité des 4 pôles a été créée fin 2011 avec pour mission

  • de promouvoir l’offre récréotouristique présente sur le territoire
  • d’offrir des services de soutien à la mise en marché des produits et services récréotouristiques existant sur le territoire, ainsi que des services de maintenance et d’entretien des infrastructures et des équipements pour ses membres utilisateurs,
  • de créer des emplois liés au développement récréotouristique pour ses membres travailleurs, et
  • d’assurer un développement harmonieux dans le respect des valeurs coopératives et du développement durable pour ses membres de soutien.

Elle entend s’acquiter de cette mission en intégrant les principes du développement durable dans la gestion de la coopérative et dans le développement de ce territoire, soit en :

  • Améliorant la capacité des intervenants touristiques et forestiers, de la communauté et des visiteurs à agir pour protéger à long terme le territoire écotouristique.
  • Assurant la pérennité des paysages habités en mettant en valeur et en protégeant les rives des lacs et des cours d’eau, la qualité des milieux humides et des paysages sensibles, le patrimoine bâti, certains peuplements forestiers et certains sites naturels exceptionnels.
  • Favorisant une démarche d’amélioration des connaissances, de sensibilisation et d’implantation de mesures normatives dans un esprit de coopération.
  • Évitant que le développement touristique soit une source de nuisance à l’environnement et à la communauté locale.
  • Modifiant le comportement des amateurs de plein air par la promotion d’un programme visant à réduire au maximum l’empreinte des activités récréotouristiques sur l’environnement.
  • Contribuant à diversifier l’économie des communautés dans une démarche de développement durable.
  • Faisant la promotion de notre modèle en  tourisme durable par le biais de conférences et  de  publications.